Richard Benoit, Luthier

LA NAISSANCE D’UNE PASSION

Dès son plus jeune âge, Richard Benoit s’intéressa aux instruments de musique et aux sons qu’ils produisent.  Il trouva fascinant d’entendre le résultat sonore produit par des musiciens utilisant un instrument fabriqué à partir d’éléments de la nature.  Il développa rapidement une passion pour le violon, l’alto, le violoncelle et la contrebasse ainsi que pour le métier de luthier.

S’IMPRÉGNER D’UNE TRADITION

C’est en 1998 que Richard Benoit débuta sa formation de luthier à « l’École Nationale de Lutherie » dans la ville de Québec au Canada.  Suite à l’obtention de son diplôme en 2001 et grâce à une aide financière du « Conseil des Métiers d’Arts du Québec », il partira poursuivre sa formation chez le luthier français Philippe Bodart, à Besançon.

À partir de 2002, il alla travailler pour le luthier et archetier Frédéric Becker à Montpellier en France, dans cette ville réputée mondialement pour la qualité de la fabrication de ses instruments.  En 2005, il sera embauché par le maître luthier Antoine Muller à Stuttgart en Allemagne, ville reconnue pour l’excellence de ses restaurations et pour son expertise en authentification d’instruments anciens.

Richard Benoit bénéficia de bourses de « l’École Nationale de Lutherie » et de la « Fondation Desjardins » pour visiter les musées d’Europe et étudier leurs grandes collections d’instruments de musique, ainsi que pour découvrir les différents centres historiques importants de la lutherie et de l’archèterie comme Crémone, Brescia, Venise, Paris, Mirecourt, Mittenwald et Bubenreuth.

UNE TRADITION EN ÉVOLUTION

Depuis son retour au Canada en 2009, Richard Benoit travaille à Montréal pour l’atelier Wilder & Davis, Luthiers.  En plus d’y effectuer l’entretien, la réparation et la restauration des instruments du quatuor à cordes frottées, il a su développer une expertise en réglage de sonorité par la recherche et l’expérimentation constante de nouvelles solutions augmentant le confort et la qualité de timbre des instruments.

Richard Benoit offre également des services complets pour les contrebassistes et leurs contrebasses à partir de son atelier de Lachine à Montréal où il y fabrique aussi des violons, altos et violoncelles.  Ceux-ci sont joués et appréciés par des musiciens européens et nord-américains pour leurs qualités sonores et ergonomiques.  Il est membre de l’association « Violin Society of America » et du « Forum des Fabricants » et effectue des recherches sur l’histoire de la lutherie au Québec et en Amérique du Nord.


Photographies:  Richard Benoit
Créé avec Mozello - la façon la plus simple de créer un site Web.

 .